[© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché B011473]

Introduction


Vue de l’intérieur de l’hôtel Solvay prise à la demande de Stefan Tschudi-Madsen. [© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché B144259] [Zoom]

Tout au long de l’année 2018, l’Institut royal du Patrimoine artistique s’associe au projet Horta Inside Out en offrant, tant au grand public qu’aux spécialistes, un accès privilégié à sa collection de clichés illustrant de nombreuses œuvres de l’architecte Victor Horta. Notre photothèque conserve en effet plusieurs centaines de photos de bâtiments dessinés par le grand maître de l’architecture Art nouveau et Art Déco en Belgique. Ces œuvres sont principalement localisées en Région bruxelloise, mais on en trouve également quelques exemples dans les régions flamande et wallonne.

L’Institut royal du Patrimoine artistique est appelé pour la première fois à photographier des bâtiments de style Art nouveau conçus par Victor Horta en 1953. Cette mission photographique est réalisée à la demande de l’historien d’art norvégien Stephan Tschudi-Madsen (1923 -2007), pionnier dans la redécouverte du patrimoine Art nouveau européen. Il destine ces clichés à son étude Sources of Art Nouveau, publié à Oslo en 1956.

La collection de photos de l’Institut royal du Patrimoine artistique est d’autant plus précieuse qu’elle comporte des clichés de bâtiments aujourd’hui démolis ou profondément transformés. Au cours des années 1950 et 1960, notre institution est par exemple appelée à photographier deux œuvres emblématiques de l’architecte, dont la démolition est alors imminente : la Maison du Peuple et l’hôtel Aubecq, ainsi qu’un joyau méconnu, la « Maison Cousin » (1900-1901).


3 bâtiments disparus

Une maison pour le Peuple

La Maison du Peuple (1896-1899) est commandée à Victor Horta par le Parti ouvrier belge qui souhaite édifier, au cœur de Bruxelles, une société coopérative ouvrière. Dans ses Mémoires, Horta précise qu’il s’agit de « construire un palais qui ne serait pas un palais, mais une ‘maison’ où l’air et la lumière seraient le luxe si longtemps exclus des taudis ouvriers ». Le bâtiment comporte au rez-de-chaussée des magasins et un café « où les consommations seraient en rapport avec les aspirations des dirigeants combattant l’alcoolisme ». Aux étages, Horta prévoit des espaces destinés aux conférences et aux réunions. Ce vaste programme se concrétise par une architecture de fer et de verre, dont la modernité tant technique qu’esthétique reflète les vues progressistes du tout jeune parti politique. Malgré toutes ces qualités et de vives protestations internationales, la Maison du Peuple est entièrement démolie en 1965.

Voici toutes les photos de la Maison du Peuple.


La Maison du Peuple [© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché B196927] [Zoom]

L’hôtel Aubecq [© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché A080780] [Zoom]

« Les cinq muses », bas-relief de Pieter-Jan Braecke. En bas à gauche, on reconnait la silhouette de l’hôtel Aubecq [© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché KN007572] [Zoom]

L’hôtel Aubecq

L’hôtel Aubecq (1899-1903) est, quant à lui, un somptueux hôtel de maître, conçu pour l’industriel Octave Aubecq et sa famille. Il s’élevait au n° 520 de l’avenue Louise à Bruxelles, aux abords du Bois de la Cambre. Sur un terrain situé entre deux maisons mitoyennes, Horta crée une villa à trois façades. Outre les plans, il conçoit l’ensemble du décor et du mobilier, dont d’immenses vitraux.
En 1949, une demande de permis de bâtir pour un « immeuble de classe » est introduite à la ville de Bruxelles, précédant de peu la démolition de ce chef-d’œuvre. Grâce à l’action de l’architecte Jean Delhaye (1908-1993), la façade donnant sur l’avenue Louise est préalablement démontée en vue d’une hypothétique reconstruction. En outre, quelques éléments de décor ont rejoint les collections des Musées royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles tandis qu’une partie du mobilier est conservée au Musée d’Orsay à Paris.
Horta était particulièrement satisfait de cette réalisation pleine de virtuosité : son ami Pierre Braecke représente en effet la maquette de l’hôtel Aubecq dans l’un des six bas-reliefs qui ornent la salle à manger de la maison personnelle de l’architecte, aujourd’hui transformé en Musée Horta.

Voici toutes les photos de l’hôtel Aubecq.


Les transformations de la Maison Cousin

Les aménagements que Horta fit à la maison Cousin en 1900 et 1901 font eux aussi l’objet d’une mission photographique de l’Institut royal du Patrimoine artistique, juste avant leur démontage en 1969. Horta avait transformé la partie arrière de cet ancien hôtel de maître situé au n° 24 de la chaussée de Charleroi à Saint-Gilles en y insérant, entre autres, un vaste jardin d’hiver couvert d’une verrière.

Voici toutes les photos de la Maison Cousin.


Le jardin d’hiver de la Maison Cousin [© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché B206305] [Zoom]

Horta dans BALaT

Outre ces clichés réalisés par l’Institut royal du Patrimoine artistique dans le but de sauvegarder la mémoire d’un patrimoine voué à disparaître, notre photothèque comprend aussi quelques centaines de reproductions de clichés noir et blanc illustrant des œuvres de Victor Horta et conservés au Musée Horta.
Ces photos ont été prises par Jean Delhaye qui, dès les années 1950, tente de convaincre les autorités publiques de la nécessité de sauvegarder les chefs-d’œuvre du maître. Ces bâtiments sont alors menacés, d’une part par l’oubli dans lequel est tombé l’Art nouveau et, d’autre part, par la pression immobilière sans précédent qui sévit alors sur Bruxelles. Inlassablement, Jean Delhaye en photographie l’intérieur et l’extérieur. En 1972, Suzette Henrion-Giele, alors conservateur du Musée Horta, commande à l’Institut royal du Patrimoine artistique plusieurs missions photographiques dans le but de refaire des négatifs de ces clichés.

Enfin, plus récemment, trois des quatre constructions érigées à Bruxelles et classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco ont fait l’objet de missions photographiques très détaillées réalisées par les équipes de l’Institut royal du Patrimoine artistique à la demande de la Direction des Monuments et Sites de la Région de Bruxelles-Capitale. Il s’agit des hôtels Solvay et van Eetvelde, ainsi que de la maison et atelier de Victor Horta – aujourd’hui transformés en Musée Horta.

Tout Victor Horta à l'IRPA : en cliquant dans les résultats sur la photo d'un objet (p.e. un bâtiment) on peut retrouver plusieurs photos sur notre site BALaT de ce même objet, parfois de périodes différentes...

Liste détaillée



Autoportrait de l’architecte Jean Delhaye dans la Villa « Les Bruyères » à Renaix, date inconnue. [© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché M103386] [Zoom]

Musée Horta, Saint-Gilles [© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché X059453] [Zoom]