LES CLICHÉS ALLEMANDS (1917-1918)
LE MUSÉE MAYER VAN DEN BERGH À TRAVERS L’OBJECTIF DE L’OCCUPANT

20.06.2017-17.09.2017

Cette présentation exclusive dans l’exposition permanente du Musée Mayer van den Bergh fait découvrir aux visiteurs le récit captivant de l’opération Kunstschutz [préservation de l’art] entreprise par l’occupant allemand au cours des dernières années de la Première Guerre mondiale ainsi que le trésor de Fritz Mayer van den Bergh vu à travers l’objectif de cet occupant.

En 2017, précisément cent ans après le lancement de l’inventoriage photographique du patrimoine culturel belge par les Allemands, le Musée Mayer van den Bergh a voulu mettre ces photographies uniques en exergue. Cette exposition de la série « focus », qui se tient du 20 juin au 17 septembre 2017, retrace le récit étonnant des visites de l’occupant allemand au Musée Mayer van den Bergh durant la Première Guerre mondiale.

Henriëtte Mayer van den Bergh (1838-1920), fondatrice du musée, a séjourné aux Pays-Bas durant la Première Guerre mondiale. Selon toute vraisemblance, le musée était fermé au public au cours des premières années de guerre. Aucun visiteur n’a d’ailleurs inscrit son nom dans le livre d’or durant cette période. À partir de mars 1917, on voit réapparaître des signatures ; sur six pages, on peut lire les noms d’une quatre-vingtaine de visiteurs allemands. Des recherches ont révélé que ces visiteurs étaient des membres de la commission Kunstschutz. Le Kunstschutz [préservation de l’art] avait pour tâche d’inventorier et photographier les monuments et chefs-d’œuvre de la Belgique occupée. Il s’agissait de protéger ou mettre en sécurité l’art et le patrimoine si ceux-ci en venaient à se retrouver dans la ligne de feu. Dans le cadre du Kunstschutz, 106 clichés de 81 pièces de la collection ont été tirés au Musée Mayer van den Bergh.

Il est rare qu’une guerre laisse des souvenirs positifs, mais cette exposition focus se compose d’un florilège des plus belles et plus intrigantes images réalisées dans ce contexte. Les visiteurs découvrent 12 sculptures et un groupe statuaire de 6 anges de calvaire de l’exposition permanente du musée vus à travers l’objectif de l’occupant allemand.
L’exposition ne s’arrête cependant pas aux portes du musée ; une promenade urbaine dans l’application des musées anversois – Antwerp Museum App – guide le visiteur à travers les rues d’Anvers et le long de quelques joyaux de notre riche passé.

Ce projet unique est une initiative du Musée Mayer van den Bergh en partenariat avec l’Institut Royal pour le Patrimoine Artistique (KIK/IRPA), avec le soutien de la Loterie Nationale et la collaboration de l’historien Dr Dick Wursten.

INFORMATIONS PRATIQUES

Les clichés allemands (1917-1918). Le Musée Mayer van den Bergh à travers l’objectif de l’occupant.

Du 20 juin au 17 septembre 2017

Museum Mayer van den Bergh
Lange Gasthuisstraat 19
2000 Antwerpen

8 € tarif plein / 6 € tarif réduit

Conférence (en NL) et visites guidées : plus d’infos www.museummayervandenbergh.be



Copyright: Storm Calle

Copyright: Storm Calle