Eugène Broerman, Portrait d'Alphonse Balat. Fusain sur papier, 1892. Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. © KIK-IRPA, Bruxelles, cliché B203195.

Balat est l'acronyme de Belgian Art Links and Tools. Ce nom a été choisi en souvenir d'Alphonse Balat (1818-1895). Célèbre architecte du roi des Belges Léopold II, il est l'auteur des serres royales de Laeken (Bruxelles). Ce complexe de bâtiments, célèbre dans le monde entier, est l'un des fleurons du patrimoine artistique belge.

Le graphisme du bandeau de Balat est inspiré par le lanterneau de la coupole centrale du jardin d'hiver, l'une des plus majestueuses serres de Laeken. Il évoque aussi la « toile » que tisse le web pour unir les chercheurs.

"Art belge" doit être considéré au sens le plus large du terme : il s'agit de tout ce qui concerne l'art dans le périmètre géographique de la Belgique actuelle, sans limite chronologique. Sont aussi pris en compte l'activité d'artistes étrangers en « Belgique » ou l'activité de peintres « belges » à l'étranger.
Serres royales de Laeken. © KIK-IRPA, Bruxelles, cliché X010796