Aide

BALaT : la banque de données de l’IRPA

L’Institut royal du Patrimoine artistique s’est efforcé d’appliquer les prescriptions légales en matière de copyright. Néanmoins, si le titulaire des droits en cause n’a pu être identifié malgré les efforts déployés, l’œuvre a tout de même été reproduite. Bien entendu, quiconque se considérerait autorisé à faire valoir des droits est prié de s’adresser à la direction de l’IRPA.

Principes généraux de recherche

Dans une banque de données, les informations sont structurées en unités d'informations appelées « champs ».

Il faut, pour vos recherches, tenir compte du fait que la base de données est bilingue (français - néerlandais). En effet, l'encodage a été effectué dans la langue de la région dans laquelle l'objet est conservé. Si votre recherche ne vise que des objets conservés en région wallonne, il suffit d'introduire votre demande en français, tandis que pour la région flamande, il faut introduire les termes de recherche en néerlandais. Les fiches de Bruxelles sont introduites dans la langue de l’encodeur ; il faut donc pour le moment effectuer les recherches dans les deux langues.

L'amélioration progressive du multilinguisme du thésaurus permet une équivalence de plus en plus grande des termes descripteurs. Ainsi, si vous effectuez une recherche dans toute la Belgique et tapez « calice », vous trouverez également les fiches pour lesquelles le nom d'objet est « kelk ». Si vous êtes confronté à un problème de traduction, contactez-nous par e-mail.

Si vous hésitez sur les termes à entrer, vous pouvez, pour certains champs, introduire les premières lettres d'un mot puis cliquer sur le bouton thesaurus (livre).Vous obtiendrez alors une liste des termes commençant par les lettres que vous avez encodées. Il vous suffit alors de cliquer sur la flèche à côté du terme pour l’envoyer dans le formulaire.

Si plusieurs termes ont la même signification, et que le terme que vous avez introduit n'est pas le terme préféré dans le thésaurus, le résultat affichera le terme préféré.

L'ordre dans lequel vous remplissez les champs n'a pas d'importance.

Il n'y a pas de différences entre les majuscules et les minuscules.

Troncature à droite

Une recherche donne comme résultat tous les termes commençant par les lettres que vous avez tapées. Cela permet de faire une recherche générale pour les mots commençant par les mêmes lettres.

Exemple: vous tapez armoirepuis cliquez sur le bouton thésaurus : différents types d'armoire vous seront proposés : armoire à linge, armoire à provisions, armoire de sacristie... Si vous ne choisissez rien et gardez simplement armoire, vous obtiendrez tous les types d'armoire.

Thesaurus

Le thesaurus est une liste hiérarchique de termes qui permet de circuler parmi les dizaines de milliers de termes utilisés par l'IRPA comme descripteurs de documents.

Exemple : le terme siège est lié à un terme plus « large » (plus haut dans la hiérarchie) : le terme mobilier. siège a aussi des termes plus « étroits » (plus bas dans la hiérarchie), par exemple banc, trône, chaise…

Dans un thésaurus, on peut sauter d'un terme à un autre en cliquant sur le terme lui-même. La petite flèche vers le haut montre un terme plus large (plus haut) et la petite flèche vers le bas montre un terme plus étroit (plus bas).




Lancement de la recherche

Une fois tous vos critères encodés, cliquez sur "Chercher" en bas de l'écran, et le système sélectionnera les enregistrements correspondants à ces critères.

Nouvelle recherche

Attention: vous ne pouvez pas, quand les résultats sont affichés, utiliser la fonction "page précédente" de votre navigateur pour revenir à l'écran de recherche. Il faut utiliser les boutons du menu pour remettre à blanc le formulaire. Vous pouvez également utiliser le bouton "Effacer le formulaire" pour le réinitialiser.

Recherche dans une seule base de données ou dans plusieurs ?

Vous avez le choix entre une recherche générale dans trois bases de données liées - Photothèque, Bibliothèque et Personnes et Institutions - ou une recherche dans une seule de ces bases. Si vous cherchez uniquement des œuvres, uniquement des publications, ou uniquement une personne ou une institution, il est préférable de ne choisir qu’une seule base, afin de ne pas obtenir des résultats inutiles.

1. Toutes les bases de données IRPA

Cette recherche est utile pour une première approche, afin de connaître les ressources de l’IRPA dans un domaine de recherche. Elle vous donnera les résultats tant dans la photothèque que la bibliothèque, et vous donnera accès à la fiche d’identité si votre recherche porte sur une personne ou une institution. Pour interroger toutes les bases, seule une recherche générale est possible.

Plus simple pour les débutants, la recherche générale ne nécessite pas de connaître les différents champs dans lesquels les données ont été introduites. Une seule recherche interroge plusieurs champs.

Les différentes clés de recherche sont :

Qui : Créateur (artiste, artisan…), auteur (de publication), personne représentée sur une œuvre ou dans une photographie de reportage, personne citée dans une publication, collectionneur, éditeur…

Exemple :

Qui = Rubens : vous obtiendrez aussi bien les œuvres réalisées par Rubens qu’un portrait de Rubens exécuté par Van Dyck, ou un livre sur Rubens.

Quoi : nom d’objet (objet est un terme générique qui recouvre aussi les bâtiments), objet représenté dans une œuvre, événement, institution…

Exemple 

Quoi = carafe : vous obtiendrez aussi bien une carafe en cristal de Vonêche qu’une carafe représentée sur un tableau du XVIIe siècle ou un catalogue du Val-Saint-Lambert comprenant des carafes.

 : lieu de conservation, de production, de provenance ou d’exposition d’un objet, localisation d’un paysage, d’un élément naturel ou d’un événement.

Exemple 

Où = Ciergnon : vous obtiendrez aussi bien des bâtiments et des objets se trouvant à Ciergnon, que des vues de Ciergnon conservées à Bruxelles ou un article sur Léopold Ier à Ciergnon VER.

Quand : date, qui pourra être celle de la réalisation d’une œuvre ou de la publication d’un livre. Une recherche de dates tant dans la photothèque que dans la bibliothèque n’est guère utile pour les dates récentes, à moins de la combiner avec un autre critère.

Iconographie chrétienne : ces données reprenant aussi bien des personnes que des événements, elles nécessitent une recherche selon une clé différente.

Exemple 

Martin permet d’obtenir une statue de saint Martin ou une scène : saint Martin partageant son manteau avec un pauvre.

Texte libre : recherche dans des champs non structurés (titre d’une œuvre de la photothèque, ou abstracts (résumés) dans le catalogue de la bibliothèque). Moins rigoureuse, elle donne cependant de bons résultats si vous connaissez la dénomination familière d’une œuvre ou si un objet est lié à un hameau, un fief, une seigneurie, une abbaye, des lieux qui ne correspondent pas ou plus aux localités actuelles.

Exemples :

Tancrémont vous permettra de trouver le célèbre Christ de Tancrémont, si vous ignorez le nom de la localité où il est conservé (Pepinster).

Maredret donnera non seulement l’abbaye mais des objets d’imagerie liturgique qui y ont été produits.

2. La photothèque de l’IRPA

Objet

Le terme « objet » est un terme général pour les œuvres et documents photographiés. Un bâtiment est donc aussi appelé « objet » dans la photothèque de l’IRPA. Chaque objet porte un numéro individuel unique, à l’instar du numéro de registre national pour les personnes en Belgique. C’est ce numéro d’identification qui est utilisé comme clé pour lier la photothèque avec d’autres bases de données, internes ou externes à l’IRPA.

Recherche

Recherche générale

Comme pour la recherche dans toutes les bases, la recherche générale utilise des clés de recherche plus limitées.

La recherche générale est une recherche plus intuitive, qui nécessitera ensuite des « affinages » (voir ci-dessous).

Recherche par champs

Ce type de recherche sera plus efficace pour les utilisateurs plus expérimentés. Elle nécessite une meilleure connaissance des champs des bases de données mais donne des résultats d’emblée plus pointus.

Résultats

Certaines informations sont suivies d’un signe + (en galerie ou en liste). Ce signe indique que le champ est multivalué. Il suffit de postionner la souris sur ce + pour voir les autres occurrences.

Affiner les résultats

À la droite des résultats s’affiche un menu qui permet de les filtrer. Des listes déroulantes indiquent pour chaque champ quelles sont les possibilités de « resserrer » la recherche.

L’affinage des résultats est a priori davantage utile pour la recherche générale. Mais quel que soit votre choix, si vous n’entrez qu’un terme pour lequel il existe des centaines de résultats, les résultats seront difficilement analysables.

Exemple : Où = Bruxelles.

Vous obtiendrez aussi bien les œuvres conservées à Bruxelles que les œuvres produites à Bruxelles, les représentations de Bruxelles sur des œuvres, etc. Un affinage permettra de préciser exactement ce que vous cherchez et d’éliminer les résultats non pertinents.

L’affinage est très pratique si vous cherchez des objets dans une institution dont vous ignorez le nom exact. Vous pouvez chercher uniquement la localité, puis regarder les institutions, filtrées sur cette localité.

Exemple : vous savez qu’une statue est conservée dans une église tournaisienne, mais vous n’en connaissez pas le nom exact. Vous pouvez lancer une première recherche avec localité = Tournai ET objet = statue. Dans la liste des institutions apparaîtront les églises, mais aussi la cathédrale.

L’affinage vous indique les différentes possibilités parmi lesquelles vous pouvez choisir. Ce filtre garde en mémoire les différents filtres successifs, affichés en haut de la page. Vous pouvez à tout moment en supprimer un ou plusieurs, et ainsi procéder par essais et erreurs, sans devoir repartir de zéro.

Exemple : vous cherchez un artiste, puis affinez sur un musée, mais vous n’y trouvez pas l’œuvre que vous cherchez. Vous pouvez supprimer le filtre institution et filtrer plutôt sur le nom d’objet.

Nombre de critères de recherche

Si vous êtes un nouvel utilisateur des outils en ligne de l’IRPA, n’utilisez pas trop de critères, car il suffit d’un seul critère infructueux pour que l’ensemble de la recherche échoue. Essayez d’abord des recherches simples, déjà très efficaces.

Recherche à un critère

Une recherche à un seul critère ne prend que quelques secondes. Vous pouvez alors facilement estimer l’ampleur des résultats, et « resserrer » la recherche en faisant une nouvelle recherche qui ajoute un critère. Une autre possibilité sera d’affiner la recherche via le menu de droite.

Cherchez, par exemple, uniquement une localité ou bien un nom d’artiste ou encore un nom d’objet, et regardez dans les résultats comment les informations apparaissent, afin de vous familiariser avec la base de données.

Pour un auteur (artiste, artisan), ne cherchez que son nom de famille. Seuls quelques grands artistes (surtout s’ils ont été très copiés comme Rubens ou Murillo) donneront des centaines de résultats. N’oubliez pas qu’il faut taper nom + virgule + espace + prénom. Aidez-vous du thésaurus chaque fois que c’est possible : tapez les premières lettres du nom, puis cliquez sur le bouton avec le livre.

Si vous obtenez trop de résultats, vous pouvez les trier (voir ci-dessous) pour les organiser.

Recherche à deux critères

Pour la plupart des localités, des objets ou des auteurs, deux critères donnent un nombre de résultats gérables :

Exemples :

auteur = Jordaens ET localité = Antwerpen

iconographie = Apollon ET objet = tableau

localité = Arlon, matière = fonte

objet = fonts baptismaux ET localité = Hermeton-sur-Meuse

Parmi les quelques résultats obtenus, vous repèrerez facilement l’objet qui vous intéresse.

Une fois que vous êtes certain de la pertinence des termes que vous utilisez, vous pouvez les combiner de manière efficace.

Thésaurus

Si vous ouvrez la liste du thésaurus, vous pouvez cliquer sur un terme en rouge et vous déplacer dans la hiérarchie. la flèche vert le haut indique un terme plus générique, et la flèche vers le bas un terme plus spécifique. En cliquant sur le signe à droite du terme, vous l’envoyez dans l’écran de recherche.

Tri des résultats

Si vous faites des recherches sur de grands nombres d’objets, il est préférable d’utiliser la fonction de tri.

Par exemple, si vous êtes conservateur d’une institution muséale, entrez le nom de votre institution. Vous obtiendrez tous les objets qui y ont été photographiés. Mais le résultat sera beaucoup plus intéressant si vous triez les résultats par nom d’objet, puis par nom d’artiste. Ou par nom d’artiste, puis par date.

Si vous êtes membre d’une fabrique d’église, triez par nom d’objet puis par date. De telles recherches vous aideront à réaliser un inventaire, ou à procéder au récolement de votre collection (vérification de la présence de tous vos objets dans votre institution).

Si vous êtes étudiant et faites un mémoire sur les façades Art nouveau, différents tris mettront en évidence des éléments d'analyse : triez par auteur, puis par date ; par ville, puis par auteur ; recommencez en changeant l’ordre de tri pour diversifier votre perception.

Le tri des résultats aide à percevoir des évolutions (matériaux, styles, formes, techniques). Prenons l’exemple des ponts (nom d’objet = pont, tri par date) : vous découvrirez l’usage de la pierre, puis de l’acier, puis du béton. Il en va de même pour la carrière d’un artiste : nom, tri par date pourrait faire apparaître qu’il s’adonne à une technique, puis à d’autres. Ainsi, Jean-Baptiste Madou est d’abord lithographe puis peintre.

Recherche par date

Vous pouvez chercher une fourchette de date, ou une seule date (ne remplir que le premier champ). Les résultats, qu’il est préférable de trier par date, présentent aussi des objets pour lesquels la fourchette de date encodée englobe la date demandée.

Exemple : si vous cherchez 1853, vous obtiendrez notamment les objets de la seconde moitié du XIXe, pour lesquels la fourchette encodée est 1851-1900 (autrement dit, les objets qui n’ont pu être datés avec précision mais dont la date pourrait être 1853).

Recherche typologique, technique ou stylistique

N’entrez pas de nom de localité, afin de lancer une recherche à une échelle plus large. Ce mode de recherche permet l’étude d’un nom d’objet, ou la datation d’un objet grâce à des éléments de comparaison.

Exemple : vous ne pouvez pas lire la date d’une ancienne croix funéraire, mais sa forme est particulière. Vous pouvez chercher nom d’objet =croix funéraire, et trier par date.

Recherche iconographique

Tous les objets photographiés par l’IRPA sont indexés selon les motifs représentés (personne, rôle de la personne, animal, objet, plante, ornement, événement…). Mais le module de recherche mis en ligne ne nécessite pas de connaître ces différents champs d’indexation iconographique, car tous ces champs sont interrogés par la recherche iconographie.

Vu le nombre d’objets présents dans la photothèque, quasi tous les sujets de recherche sont fructueux. La photothèque est donc loin de s’adresser uniquement aux historiens de l’art.

Tout internaute trouvera des documents en fonction de son sujet de prédilection : ainsi un entomologiste fera une recherche sur mouche, et en triant par date, découvrira comment les mouches étaient représentées au fil du temps, notamment dans des natures mortes au XVIIe siècle ou sur des céramiques au XIXe siècle. Un aliéniste découvrira des représentations de la folie au Moyen Âge et à la Renaissance. Un écolier qui doit faire un travail sur Charles-Quint pourra l’illustrer par de nombreuses œuvres (portraits, événements).

Le champ iconographie permet de trouver quantité de représentations de personnes en fonction de différentes caractéristiques : l’âge (enfant, vieillard), la couleur de peau ou la nationalité (noir, Chinois), le titre de noblesse (prince, roi), le statut religieux (pape, abbesse), les maladies (lépreux) ou assuétudes (fumeur, ivrogne), le métier (colporteur, dentellière).

La recherche iconographique s’effectue notamment dans l’iconographie chrétienne, utile aussi pour quantité de domaines de recherche profanes : si vous êtes intéressé par des représentations de tours, vous en découvrirez dans les œuvres représentant sainte Barbe, dont l’attribut est une tour. Un amateur de cerfs examinera les représentations de saint Hubert, et un amateur de chiens celles de saint Roch de Montpellier. Un botaniste découvrira que le lys est l’attribut de saint Joseph. Les abstractions, allégories et personnifications sont également très diversifiées (Colombe du Saint-Esprit, force, prudence, charité, etc.)

N’oubliez pas que si vous cherchez l’objet lui-même et ses représentations, vous pouvez utiliser la recherche générale de la photothèque.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue que l’IRPA possède des milliers de photos de reportages sur la vie culturelle en Belgique, classées en douze thèmes : animaux, astronomie, cérémonies, famille royale, flore, folklore, guerre, métiers, portraits, spectacles, sports, véhicules.

Affichage géographique

En cliquant sur la carte, vous obtiendrez le pointage des lieux de conservation des objets figurant dans les résultats de votre recherche (dans un premier temps, uniquement pour la Belgique).

Cette visualisation peut s’avérer très utile pour le chercheur, qui découvrira les zones d’activités d’un architecte, les emplacements de pierres tombales d’une famille – une aubaine pour les généalogistes ! -, la présence de papiers peints panoramiques en Wallonie davantage qu’en Flandre, ou la présence de moulins à vent presque exclusivement au nord du sillon Sambre et Meuse. Cette localisation est bien sûr surtout utile pour les biens immobiliers : chapelles romanes, maisons Art déco, ouvrages d’art et monuments (ponts, fontaines…).

Mais elle est également utile, en ce qui concerne les biens mobiliers, pour des organisateurs de visites guidées qui préparent des excursions thématiques : institutions conservant du mobilier néo-classique, de l’art contemporain, etc. ou pour un chercheur préparant un voyage d’étude sur un artiste.

Nombre de résultats

Par défaut, les résultats apparaissent à l'écran par 24. Vous pouvez changer ce nombre (50, 100 et 200)

Si votre recherche ne donne aucun résultat, cela peut être dû à trois motifs :

- Aucun document correspondant à vos critères n'a été photographié par l'IRPA.

- Les fiches de documents correspondant à ces critères n'ont pas encore été encodées. L'informatisation est en cours (voir documentation).

- La manière dont vous avez entré les critères n'est pas tout à fait conforme. Nous vous invitons à relire attentivement le texte ci-dessus. Avez-vous choisi le champ adéquat pour entrer votre critère ? Avez-vous encodé les termes qui convenaient  ? (N'oubliez pas que des listes sont là pour vous aider). Avez-vous bien tenu compte du bilinguisme de la base de données ?

En cas de difficulté, n'hésitez pas à nous adresser un e-mailexpliquant quelle recherche ne donne aucun résultat. Nous vous conseillerons volontiers.

Si les documents existent mais n'ont pas encore fait l'objet d'une fiche électronique, nous vous le signalerons par réponse de mail. Vous êtes aussi les bienvenus dans la salle de lecture de notre photothèque où la collection complète des tirages photographiques est accessible au public et où des documentalistes pourront vous conseiller. LIEN VERS PAGE INFOS PRATIQUES

3. La bibliothèque de l’IRPA

Le module de recherche dans la bibliothèque est provisoire (module standard ADLIB).

4. Personnes et Institutions

Ce thésaurus centralise toutes les personnes et institutions provenant des différentes bases de données de l’IRPA. Désormais en interconnexion, ces bases disposent des mêmes listes de consultation, et tout contribue à leur amélioration.

Il reste néanmoins un important travail de nettoyage afin d’éliminer les doublons. D’avance nous vous remercions pour toute suggestion d’amélioration.

1. Personnes

Introduisez votre critère de recherche comme suit :

Nom, Prénom

Vous pouvez introduire les premières lettres du nom, puis cliquer sur le bouton « thésaurus » (livre) pour consulter la liste des choix possibles. Cliquez sur le signe à droite du nom choisi pour l’envoyer dans l’écran de recherche.

La recherche s’effectue dans Personnes et institutions, thésaurus lié à la Photothèque (champs créateur et iconographie) et à la Bibliothèque (champs auteur et indexation des personnes), ainsi que dans les répertoires d’artistes liés (pour le moment, le Dictionnaire des peintres belges).

Outre des informations de la « fiche d’identité » de la personne, 5 types de liens sont actuellement possibles :

- photothèque (créateur)

- photothèque (personne représentée)

- bibliothèque (auteur)

- bibliothèque (personne indexée)

- Dictionnaire des peintres belges

De nouveaux outils seront connectés au cours des prochains mois.



2. Institutions

Introduisez les premières lettres du nom, puis cliquez sur le bouton « thésaurus » (livre) pour consulter la liste des choix possibles. Cliquez sur le signe à droite du nom choisi pour l’envoyer dans l’écran de recherche.

La recherche s’effectue dans Personnes et institutions, thésaurus lié à la Photothèque (champs institution, provenance, nom d’objet) et à la Bibliothèque (champs éditeur et indexation des sujets).

Outre des informations issues de l’institution, des liens sont proposés vers la photothèque et la bibliothèque.

De nouvelles possibilités s’offriront au cours de l’année 2014.

Aidez-nous à vous aider !

Si au cours d’une recherche, vous découvrez un « intrus », il s’agit probablement d’une erreur d’encodage (parmi un million et demi de fiches, il est inévitable que des erreurs se glissent…). N’hésitez pas à nous en avertir: Votre aide nous sera précieuse pour détecter et corriger ces erreurs ! D’avance, nous vous en remercions vivement. Cet outil est d’abord le vôtre ! Nous devons l’améliorer ensemble.

Si vous hésitez sur les termes à introduire, vous pouvez nous envoyer un mail indiquant le sujet de votre recherche et nous vous répondrons après avoir testé la manière optimale d’obtenir des résultats.

Une seule adresse : infothèque@kikirpa.be

Le futur de BALaT : un outil contributif, validé et structuré par des experts en histoire de l’art !

La taille des bases de données de l’IRPA - plus d’un million de clichés, plus de 50 000 ouvrages dans la bibliothèque, 200 000 personnes et institutions - , et leur structuration en banque de données relationnelle puissante, interrogeable au moyen d'un module web convivial, constitue désormais un socle solide.

Sur cet outil vont s’en greffer bientôt d’autres, développés par l’IRPA et ses proches collaborateurs :

Bientôt aussi le rétrocatalogage de la bibliothèque de l’IRPA (ouvrages acquis avant 1998) : 100.000 fiches supplémentaires bientôt en ligne !



Champs de la base photothèque

Vous trouverez ci-dessous pour chacun des champs:
- un aperçu du contenu
- la manière d'encoder les critères
- des exemples.

Données administratives

Localité

Dans ce champ est indiqué le lieu de conservation de l'objet. Il faut toujours demander le nom de la localité et non celui de l'entité après fusion.

Exemple: la localité Angleur, commune fusionnée de l'entité Liège, doit être cherchée comme Angleuret non sous Liège.

Tapez le nom de la localité dans la langue de la région.

Exemples: Gent et non Gand, Mons et non Bergen

Pour la capitale et ses 19 communes, vous devez taper Bruxelles dans une première recherche, puis refaire une recherche avec Brussel.

Si vous cherchez une vue d’une localité - vue générale, vue aérienne, rivière, étang, etc. - sans nom d’institution spécifique, il faut taper le nom de la localité dans le champ localité et taper Aspectdans le champ institution. Cette recherche est notamment intéressante pour trouver des photos de paysages.

Institution

Tapez le nom de l'institution dans laquelle l'objet est conservé.

Exemples: Collections de la Province du Hainaut, Eglise Saint-Martin, Institut agronomique, Musées Royaux d'Art et d'Histoire ;

Pour les collégiales, il faut taper « église » car collégiale n'est pas un terme officiel, tandis qu'il faut taper « cathédrale » pour les églises épiscopales d'un diocèse.

Numéro de négatif

La lettre en début de négatif indique son format (voir commande de documents). Si seuls les documents en couleur vous intéressent, tapez "K*" ou "G*" ou "X*" ou "Y*" ou "Z*" dans le champ numéro de négatif. Vous obtiendrez tous les objets pour lesquels existe un cliché couleur. Attention : l'affichage de la fiche résumée donne en vignette une vue d’ensemble de l'objet. Il est dès lors possible que cette vignette soit un cliché en noir et blanc. Dans ce cas, il faut cliquer sur "Toutes les photos de l'objet" pour visualiser le(s) cliché(s) en couleur.

Ceci est provisoire : un nouveau module de recherche par type de cliché sera bientôt disponible.

Données techniques

Objet

Tapez le nom d'objet.

Exemples : autel, cuiller, fenêtre, fresque, lampe, maison, miroir, statue, tableau, vase…

Si vous cherchez des sites naturels, vous pouvez entrer dans le champ objet des termes comme rocher, rivière, étang, pâturage, champ de blé…

Matière

Tapez le nom de la matière.

Exemples : acajou, albâtre, ardoise, argent, bakélite, bois, céramique, diamant, faïence, fer, fonte, papier, pierre…;

Technique

Tapez la technique avec laquelle l'objet est fabriqué. Si la technique est le résultat d'une action, utilisez le participe passé du verbe.

Exemples : argenté, battu, brodé, bronzé, ciselé, cuit, dessiné, doré, forgé, peint, polychromé, sculpté…;

Dans les autres cas, utilisez le nom commun.

Exemples: aquatinte, dentelle, eau-forte, graffiti, linogravure, pochoir…;

En cas de doute, tapez les premières lettres du terme, puis consultez la liste et faites votre choix.

Données historiques

Créateur

Inscrivez le nom de famille du créateur, puis consultez la liste (par convention, les tirets des prénoms composés sont omis). Pour les noms de familles composés, les particules telles que "van" et "de" ne sont pas rejetées, mais bien conservées en début de nom.

Exemples: Van de Velde, De Saedeleer...

Attention: si vous faites une recherche sur un artiste, vous obtiendrez aussi « copie de », « école de », « d'après ». Ne vous étonnez donc pas si une recherche sur Rubens sélectionne des tableaux des 18e et 19e siècles ! Lisez attentivement les fiches complètes de chacun des objets pour découvrir à quel titre l'auteur est mentionné.

Les anonymes sont repris sous la dénomination « inconnu ».

Date

La date de réalisation d'un objet est introduite comme suit dans la banque de données : date de début-date de fin. Quand il n'y a pas d'information disponible quant à la date, on indique les dates de naissance et de décès de l'artiste, pour autant qu'ils soient connus. Les paysages et aspects non datés apparaissent en haut de la liste.

Mots du titre

Il s'agit d'un champ libre : il n'y a pas de liste dans laquelle vous pouvez choisir. Si vous n'êtes pas sûr du titre exact de l'œuvre, vous pouvez taper uniquement un mot significatif du titre:

Exemple: Titre = denier renverra aussi bien "Le denier de César" que "Christ et le denier de César".

Vous pouvez taper plusieurs mots pour préciser la recherche.

Exemple: Titre = Martin pauvre renverra Saint Martin partageant son manteau avec un pauvreet Saint Martin évêque faisant l'aumône à un pauvre.

Style

Tapez le nom du style.

Exemples: roman, gothique, baroque...

Lieu de production

Pour la Belgique, le nom du lieu de production est mentionné dans la langue de sa région.

Exemples: Gent et non Gand, Monset non Bergen...

Par « lieu de production », on n'entend pas seulement les localités, mais aussi des régions plus vastes ou des dénominations historiques.

Exemples: Pays mosan, Vlaanderen, Brabant, Zuidelijke Nederlanden...

Pprovenance

Vous pouvez chercher soit par une localité, soit par le nom d’un ancien propriétaire.

Exemple : Vous pouvez taper soit Jauchelette, soit Abbaye de la Ramée pour trouver Abbaye de la Ramée[Jauchelette].

Données iconographiques

La recherche iconographique vous permet de chercher toutes les catégories ci-dessous.

Nom de personne

- Personnages de la Bible (Ancien et Nouveau Testament). Ils doivent être recherchés sous leurs dénominations traditionnelles :

Exemples : Dieu le Père, Vierge à l'Enfant, Notre-Dame de Lourdes, Christ Sauveur, Christ en croix...

- Saint(e)s. Attention ! Vous ne devez pas employer la qualification « saint(e) » ou « st(e) ».

Exemple : Hubert, Martin, Roch...

Les listes vous permettront de découvrir les noms complets des saints :

Exemple : Hubert de Liège, Martin de Tours, Roch de Montpellier.

Il est prudent de vérifier dans la liste si plusieurs saints portent le même prénom.

Exemple: vous cherchez sainte Thérèse : s'agit-il de Thérèse d'Avila (dite Thérèse de Jésus) ou Thérèse de Lisieux (dite Thérèse de l'Enfant Jésus) ?

Nom d'abstraction

Vous pouvez introduire différentes formes d'abstractions :

- Personnifications traditionnelles.

Exemples : justice (femme avec glaive et balance), espérance, force...

- Les symboles du christianisme.

Exemples : pélican nourrissant ses petits, colombe[symbole du Saint-Esprit]...

- Proverbes ou dicton.

Exemple : jeter des perles aux cochons...

Type d'abstraction

Tapez le type d'abstraction.

Exemples: personnification, représentation symbolique...

Scène de la Bible

Scènes de la vie des saint(e)s et des personnages de l'Ancien et du Nouveau Testament.

Vous pouvez les chercher de deux façons. Les scènes les plus souvent représentées, possédant une dénomination reconnue, sont recherchées sous cette dénomination.

Exemples : Conversion de Hubert de Liège, Martyre de Sébastien, Sacre de Lambert de Liège, Prédication de François d'Assise aux oiseaux, Onction de David par Samuel, Rencontre d'Abraham et de Melchisédech.

Si, par contre, la scène est peu connue, elle sera recherchée sous le nom du personnage, suivi de [scène].

Exemples : Gertrude de Nivelles = Gertrude de Nivelles [abbesse\scène], Jean l'Evangéliste = Jean l'Evangéliste[scène]

Attention : si vous cherchez toutes les représentations d'un personnage chrétien, qu'il soit représenté en tant que simple personnage ou en train de réaliser une action, vous devez faire la recherche comme dans l'exemple ci-dessous, où l'on cherche toutes les représentations de Saint-Martin.

Exemple : nom (iconographie chrétienne) = Martin de Tours OU événement (iconographie chrétienne) = Martin de Tours

Vous aurez ainsi des représentations, en tant que personne + dans une scène. Certains documents peuvent comprendre les deux, par exemple un retable qui comporte une statue de Saint-Martin en évêque et une scène où Saint Martin rêve du Christ vêtu du manteau qu'il a partagé.

Cette recherche n'est pour l'instant pas tout à fait exhaustive : elle fonctionne selon le principe de la troncature à droite (cf. supra) ; vous n'obtiendrez donc pas les scènes dont l'intitulé ne commence pas par le nom de la personne.

Attribut

Les attributs sont les signes distinctifs qui permettent d'identifier un(e) saint(e), un personnage mythologique ou chrétien.

Exemples : cerf, clé = clé[serrure], chouette, tour...

Nom de personne

Vous pouvez aussi entrer des noms de personnes, familles, personnages profanes ou religieux. Pour les noms composés ou à particules, les particules sont placées à la fin.

Exemples: Mérode, Antoine de;Audenrode, de; Four, du...;

Les papes et les personnages de familles régnantes doivent être recherchés par leurs prénoms.

Exemples : Louis de Nevers, Clément XIV[pape], Ernest de Bavière[prince-évêque\personnage], Auguste = Auguste[empereur\personnage]...

Rôle de personne

Personnes représentées dans :

- leur métier, leur fonction, leur grade, leur titre :

Exemples : avocat, abbé, pape, colonel, marquis...

- leurs caractéristiques physiques, leur origine.

Exemples : enfant, vieillard, bossu, paralytique, Espagnol...

Type d'événement

Evénement de type général.

Exemples : baptême, mariage, marché au fleurs, naufrage...

Nom d'événement

Evénements historiques. Les scènes concernant des personnages historiques peuvent être cherchées de deux façons. Les scènes connues seront recherchées par leur acception la plus répandue.

Exemples : Baptême de Clovis, Siège de Mons.

Si, par contre, une scène est peu connue, on se référera au personnage principal.

Exemples : Auguste[empereur\scène] (il vous suffit de taper Auguste).

Vous aurez ainsi toutes les représentations en tant que personne + la plupart des représentations dans une scène (celles qui commencent par le nom de la personne). Certains documents peuvent comprendre à la fois le personnage isolé et le personnage dans une scène.

Cette recherche n'est pour l'instant pas tout à fait exhaustive : elle fonctionne selon le principe de la troncature à droite (cfr supra) ; vous n'obtiendrez donc pas les scènes dont l'intitulé ne commence pas par le nom de la personne.

Exemple : vous n'obtiendrez pas Couronnement de Charles-Quint.

Activité

Représentations d'actions. Vous devez taper un verbe à l'infinitif.

Exemples : arracher des dents, chanter, penser, se promener...

Nom d'objet

Représentation d'objet.

Exemples : marteau, église...

Nom propre qu'un objet peut porter. Ce sera souvent le cas pour des bâtiments. Il faut alors taper : nom de la localité, nom du bâtiment.

Exemples : Braine-le-Comte, église Saint-Géry ; Dinant, Château de Bouvignes ; Liège, Perron ; Mons, Faculté polytechnique ; Namur, Passerelle du Grognon ; Waterloo, Lion de Waterloo...

Pour la Belgique, le nom est mentionné dans la langue de région où se trouve le bâtiment.

Type de lieu

Type de lieu représenté sur un objet.

Exemples : cascade, cimetière, rue, prairie, rivière, ruine, village...

Nom de lieu

Noms de lieux connus, représentés sur un objet.

Exemples : Brugge, Mons, Tournai...

Pour la Belgique, le nom est mentionné dans la langue de la région où se trouve ce lieu.

Plante

Représentations de plantes.

Exemples : lys, dahlia, oignon...

Animal

Représentations d'animaux.

Exemple : cerf, chien, oiseau...

Frequently asked questions


1. Tous les clichés de la photothèque ont-ils été encodés dans la base de données ?

Les trois-quarts de nos collections ont été encodés. De nouvelles photos sont mises en ligne chaque jour. Toutes les photos (tirages papier) sont consultables en salle de lecture de l’infothèque.

http://www.kikirpa.be/FR/246/448/Infotheque.htm

2. Puis-je télécharger et utiliser une photographie ?

Oui. Toutes les photos de la photothèque en ligne sont téléchargeables gratuitement. Toute utilisation doit faire l’objet d’une demande de copyright

http://www.kikirpa.be/FR/103/154/Droits+de+reproduction.htm

3. Comment trouver l’œuvre d’un artiste?

En encodant uniquement les premières lettres du nom de famille de l’artiste dans la rubrique "Créateur". Un menu déroulant va alors vous permettre de choisir le nom exact dans une liste. Il n’est pas nécessaire de remplir les autres rubriques du formulaire.

4. Comment trouver un objet dans un musée ?

Pour un plus grand nombre de résultats, encoder le type d’objet et la commune du musée. Le nom du musée n’est pas obligatoire. Par exemple :

Localité : Verviers
Type d’objet : tableau

Lorsque les résultats s’affichent, un menu à droite des images permet d’affiner les résultats selon plusieurs critères : institution, technique, artiste,…

5. Comment trouver un objet dans une église ?

En encodant le type d’objet et la commune de l’église. Le nom de l’église n’est pas obligatoire. Par exemple :

Localité : Bastogne Type d’objet : calice


Lorsque les résultats s’affichent, un menu à droite des images permet d’affiner les résultats selon plusieurs critères : institution, technique, artiste,…

6. Comment faire une recherche par iconographie ?

La « Recherche par champs » vous permet de préciser le type d’iconographie, par exemple :

  • Iconographie personnes : permet de trouver des portraits, des armoiries,… Il suffit d’encoder le nom de famille de la personne et choisir le terme exact dans le menu déroulant. Par exemple : Magritte, René
  • Iconographie chrétienne : permet de trouver des personnages bibliques et des scènes de la Bible. Par exemple : Vierge à l'Enfant - Adoration des Mages – Judith
  • Iconographie : terme général non lié aux personnes et à l’iconographie chrétienne. Par exemple : un animal, un objet, une plante, un paysage, un type de métier,…

7. Pourquoi ma recherche ne donne t-elle pas de résultats ?

Quatre raisons sont possibles :

  • Vous avez fait une faute. Dans ce cas, aidez-vous des thésaurus.
  • Vous avez rempli trop de champs, et si l’un des critères ne donne pas de résultats, l’ensemble de la recherche échoue. Essayez avec moins de champs.
  • L’IRPA ne possède pas encore de photo pour cette œuvre.
  • Les photos de cette œuvre ne sont pas encore encodées dans la base de données.

Si vous souhaitez obtenir de l’aide pour votre recherche, n’hésitez pas à nous contacter : infotheque@kikirpa.be 02/739.67.54

8. Existe t-il des photos supplémentaires si un objet est déjà encodé dans la base de données ?

Non. Si un objet est encodé, toutes les photographies se trouvent déjà dans notre base de données.

9. Les radiographies, les réflectographies infrarouges et les photos techniques sont-elles encodées dans la base de données ?

Non, car ces prises de vue techniques sont archivées dans les dossiers d’intervention/restauration de l’IRPA et ne sont pas encodées dans la base de données de la photothèque. Ces dossiers sont consultables uniquement sur rendez-vous. dossiers@kikirpa.be

10. Comment savoir si un dossier d’intervention/restauration existe pour une œuvre ?

Si un dossier existe, le numéro apparaît dans la fiche de l’objet. Ces dossiers sont consultables uniquement sur rendez-vous. Envoyez un mail à: dossiers@kikirpa.be

11. Puis-je commander une photo noir et blanc en couleur ?

Non. Si la base de données ne reprend que des clichés noir et blanc pour une oeuvre, il n’est pas possible d’obtenir des reproductions en couleur.

12. Quelle est la différence entre numéro d’objet et numéro de cliché ?

Le numéro d’objet est le numéro d’identification d’une œuvre d’art. Le numéro de cliché est le numéro d’identification d’une photo. Il peut exister plusieurs numéros de cliché pour un seul numéro d’objet.

13. Que faire si un cliché n’est pas scanné ou si le scan ne s’affiche pas correctement ?

Envoyer une demande reprenant le numéro de cliché concerné à : infotheque@kikirpa.be